INDE'ACTION HUMANITAIRE


Lundi 07.03

Nouvelle journée à la crèche, la journée est longue, les heures passent lentement. Autant vendredi, on nous a laissé faire en autonomie, autant aujourd’hui on était sous surveillance, en mode vous ne faites rien.

Ce matin comme c'est la journée de la femme, les petites filles portent leur plus belle robe et à l'heure du goûter, aux deux biscuits s'est rajoutés des bonbons. Moment rigolo, de voir la sœur entourée de tous les petits. 

 

Entre temps on est allées voir la sœur supérieure, pour pouvoir visiter la maternité demain.

 

Au cours de la matinée on aussi donné les affaires pour bébés que l'on a acheté grâce à votre participation à la cagnotte : brosses à dents, culottes, couches pour nouveaux nés.

Les soeurs ont été très touchées par le geste, alors merci à vous !!!

 

La journée finie, on s’est dirigées vers la poste puis vers la maison rose pour se poser et se changer les esprits.

 

creche.jpg

 


09/03/2016
1 Poster un commentaire

Dimanche 06.03

 

Avec Coralie on se lève pour pouvoir voir le lever du soleil sur l’océan, mais la surprise, le ciel est nuageux, on ne voit rien. Du coup on prendra le temps d’observer les pécheurs partir en mer, de prendre quelques photos, avant de retourner se coucher.

 

Au second réveil, on s’offre un petit déjeuner gargantuesque. Après on ira prendre un bain dans l’océan, on s’éloigne un peu histoire de s’isoler du monde. Du coup on profite qu’on soit seules pour se mettre en maillot. On avait oublié combien c’était agréable !‼

 

Après la trempette, on se prépare pour le check out, on laisse les sacs à l’hôtel et on en profite pour faire un dernier tour dans la ville et les boutiques. On se pose dans un dernier resto histoire de boire un coup et de manger un morceau. On a du y passer 2h d'attente sans compter le reste !!! Mais on est la pour se détendre alors ...

 

On repart de Mahäbalipuram vers 16h. On se retrouve à l’arrière du bus, qui est tape cul, on fera de jolis bons tout au long du trajet.

 

 

mahalabipuram 3.jpg

 


09/03/2016
0 Poster un commentaire

Samedi 05.03

 

Ce matin, c’est le départ pour Mahäbalipuram prévu à 8h, on se lève à 07h et là un quart d’heure plus tard, branlement de combat on vient de recevoir un texto, le Rickshaw arrive à 7h30.

 

On finit de préparer les sacs à l’arrache et on décolle. Le conducteur nous dépose à la gare routière. Cette fois on prend le bus. Dans celui-ci, au moment d’appeler le guest house, on se rend compte qu’on a oublié le routard. Heureusement super Abou est là pour nous sauver la mise via texto : coordonnées complètes de l’hôtel, un grand merci !‼

 

2h de trajet pour rejoindre la ville, on regagne le guest house pour déposer nos affaires. Celui-ci est situé au bord de l’océan, dans le village de pécheurs. Les couleurs des maisons sont magnifiques et le petit air marin fait beaucoup de bien.

Avant de faire un tour dans la ville on va prendre un verre au resto de l’hôtel situé au dernier étage, la vue sur la plage est magnifique. L’ambiance est calme, le roulis des vagues est apaisant, ça nous fait du bien.

 

On va faire un tour, dans la rue commerçante à côté, il y a des boutiques tous les 5 mètres, on passe en mode shopping, le portefeuille va prendre cher. Débo et Coline vont craquer pour des bijoux, de notre côté avec Coralie ça sera pour des petits sacs en cuir. En fouinant on fera la connaissance de Ganesh, un commerçant/sculpteur qui nous explique la signification du « Om » en s’appuyant sur sa vie, son vécu. Moment émotion.

Vers 13h on regagne l’hôtel pour manger nos Tupperware® de pâtes et de pastèques. Le repas frugale terminé, on longe la plage pour regagner le temple, Coline nous fait prendre les petits chemins d’écolier … on arrive au temple mais comme on n’est pas passées par l’entrée principale on n’a pas nos tickets pour entrer. Demi-tour on regagne l’entrée pour acheter le sésame. Il n’y a que Coralie et moi qui prenons un pass, les filles vont faire les boutiques autour du temple.

 

mahalabipuram.jpg

 

Le temple en lui-même est tout petit et érodé par le temps et surement les embruns marins. Du coup les bas-reliefs sont difficiles à identifier et en regardant de plus près on retrouve des traces de peinture blanche.

Le tour du temple terminé on retrouve les filles à l’entrée. Débo a gagné un magnifique coup de soleil sur la poitrine. On va faire un tour dans la ville et voir les différents monuments. Ce petit tour nous prend bien 2/3h.

 

mahalabipuram 2.jpg

 

Après un moment relaxation, on regagne le toit pour boire une bière avant d’aller au resto pour finir cette super journée. Un resto ou Coline a attendu deux heures pour avoir ses pancakes bananes Nutella, sans Nutella !‼ 


09/03/2016
0 Poster un commentaire

Vendredi 04.03

 

La matinée a été assez éprouvante pour toutes les 4, les méthodes pédagogiques utilisées à l’orphelinat date de l’après-guerre … autant dire que ça nous a été plus que difficile. La sœur avec la règle en bois qui punit un enfant, ça a du mal à passer.

 

Ce matin une prématurée est arrivée à l’orphelinat, le biberon ça été pour moi !‼ La tête que j’ai tirée quand la nourrice me l’a déposé dans les bras en me tendant le biberon. Mais ce fut un moment sympa.

Un autre moment nous a fait du bien, ce fut l’heure du bain et du biberon pour les bébés, seule Caroline une nourrice nous aiguillait dans ce que nous devions faire. Petit moment de travail à la chaîne, une déshabille, une lave, l’autre essuie et la dernière habille avant d’aller déposer bébé dans son berceau.

 

Après un crochet à l’appart, on est allées au marché couvert, puis faire quelques boutiques avant de se poser vite fait au backer street.

Ce soir, les bénévoles de MH regagne la France le départ de Pondichéry se fait à 22h. Moment émotion c’est difficile de les voir partir, surtout que dans deux semaines ça sera notre tour. 


09/03/2016
0 Poster un commentaire

Jeudi 03.03

Aujourd’hui c’est les filles qui sont de missions, elles se sont éclatées.

 

12752016_10208997989651532_1173274968_o.jpg

 

De mon côté, je fais mon premier jour à la crèche. L. m’explique le déroulement de la journée, le contenue des armoires, des gestes … le personnel échange très peu avec nous.

 

A peine arrivée que je suis de douche, au séchage des enfants et ça défile … après on regagne la salle de jeux avant que les plus grands partent pour l’école. Et là je me transforme en arbres à mômes, un accroché au cou, l’autre dans le dos et un à chaque jambe … bref je ne peux plus bouger.

La matinée, passe assez lentement au milieu des bébés, entre change de couches, jeux et pleurs. Leur du repas arrive et je suis vraiment ahurie de la quantité dans les assiettes, je suis plus que sûre que je ne pourrais pas finir une assiette. Le repas finit, ils vont à la sieste et là c’est deux heures de repos absolue !‼ Même le personnel fait la sieste.

 

Celle-ci terminée, on passe les plus petits à la douche, avant de rentrer.

 

En rentrant je retrouve Gaby, on se cale devant Harry Potter 2 en attendant que les filles rentrent de leur mission.


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Mercredi 02.03

Aujourd’hui c’est avec Jordan, Alexis, Gaby et 3 autres étudiants de la maison Hopigo que je participe à la mission. Cette fois c'est dans une école que ça se passe. Avec Gaby on est prédisposée à la pharmacie, on y reste la matinée et on se régale.

 

Comme hier après le repas, on fait un tour dans le village, des photos avec les enfants … Dans l’aprèm on est à l’accueil puis aux consultations. On n’a pas vu le temps. Si on avait pu faire ça tout le temps du stage ça aurait été parfait.

En fin d’aprèm, on range les caisses le reste, reste sur place la mission reviens demain dans le même village. Au retour surprise, on s’arrête sur la plage. Après une journée comme celle-ci ça fait du bien de tremper les pieds, Gaby s’y jettera tout court.

 

 MH2.jpg

 

Pendant ce temps, les filles ont fait leur premier jour à la crèche de Cluny, qui est en faite une orphelinat tenu par des religieuses. D’après leur dire tout ne s’est pas bien passé. La différence entre les méthodes pédiatriques, divergentes, a été un choc. Du coup la journée a été assez difficile.

 

En rentrant le soir, avec Nina, Gaby et Marianne on va manger des gaufres au Nutella, un peu de réconfort au goût de la maison ça fait du bien.

 

12822736_1706635076246731_1564660292_o.jpg   12823031_1706644309579141_1855012382_o.jpg

 

On passera ensuite une soirée agréable en compagnie des bénévoles de MH.

 

  

 

 


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Mardi 01.03

Aujourd’hui, avec Nina, Marianne et L. on part avec M.H. pour la journée. Le départ est à 8h, on embarque les caisses de médoc et de matériel On prend la route pour environ 1h30, les paysages qui défilent sont magnifiques.

 

On arrive dans un petit village, la mission se déroulera en partie dans l’église.

En arrivant on aide les bénévoles à s’installer : accueil, pharmacie, coin consultation … On dispatchées par deux selon les postes. Les premiers villageois arrivent, ils passent d’abord voir les traducteurs pour les dossiers médicaux, puis les prises de constantes, taille et poids. Ils rejoignent ensuite les médecins pour la consultation et enfin la pharmacie.

 

On ne voit pas la matinée passée que c’est déjà l’heure du repas. Après on va faire un petit tour dans le village, on longe des rizières la vue est magnifique.

 

Dans l’aprèm, on tourne sur les postes, je me retrouve à l’accueil avec L. puis avec Coline. Entre temp Abou me tend une paire de lunettes, comprenant qu’il s’agissait que de celles que l’on distribué en cadeau je la donne à une dame qui passait par là. Quelque temps plus tard, il vient me redemander la même paire de lunettes. Gros malaise, il me précise que c’est celle de Coralie … Ok pendant 10 min aucun des deux ne veut croire l’autre. Après négociation Abou a pu récupérer la paire de lunette. En résumé plus de peur que de mal, on a bien rigolé et pour ceux qui me connaissent, ben ouais comme d’hab je suis toujours à côté de la plaque !‼

 

L’après-midi passe à une vitesse folle, on s’est régalées !‼

On range le matériel avant de reprendre la route. J’apprends dans la soirée que l’une de nous quatre peux participer à celle de demain, c’est moi qui y vais !‼ Je suis trop contente (^-^)/

 

On remercie MH pour cette opportunité, pour son accueil et pour l’ambiance très agréable. C’est une expérience que l’on est pas prêtes d’oublier et le fait de savoir que l’on fera une seconde journée nous fait vraiment plaisir.

 

 

MH1.jpg

 

 Ce soir on s'est fait une nouvelle soirée entre fille pour ça on va à la maison rose, où on se jette toutes sur le cheese burger ou presque !!! 

 

 

la maison rose 3.jpg

 


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Lundi 29.02

 

Aujourd’hui c’est notre dernier jour au east coast. Avant de rejoindre nos services, on monte au bureau de Mum Joyce pour régler les problèmes administratifs, elle nous propose pour le dernier jour d’échanger nos services du coup on se retrouve en dialyse avec Coralie et les filles aux urgences

.

On ne se fait pas trop à l’ambiance en dialyse, on vous calcule à peine, le seul mec du service vous parle comme à un chien enfin si un geste de la main et le je te « donne » le tensiomètre sans délicatesse est du langage.

 

Après avoir essayé de comprendre toute seule comment ça se passer on a fini par plier des compresses pour passer le temps.

Entre midi et deux, on a un cours sur l’échographie cardiaque.

 

Avant de retourner en dialyse on passe par notre ancien service pour dire au revoir aux infirmières. On est touchées par leur attitude, du coup ça nous fait chier de partir.

 

 

 


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Dimanche 28.02

Ce matin c’est un petit déjeuner gargantuesque qui nous attend : banane, ananas, jus de pastèque, thé/café, tartines grillées … ça fait du bien.

Le pti déj terminé, on se prépare à partir, une dernière photo avec nos hôtes et on embarque. Direction le temple de Brihadesvara construit entre 1003 et 1010. Ce temple est l’un des plus grands de l’Inde. Ce qui impressionne, c’est  la taille du monument de couleur ocre, l’importance des détails qui foisonnent sur chaque bâtiment : statue, bas-relief, écrits sanscrits, restes de polychromie … On ne sait plus où donner de la tête. Il nous faudrait des heures pour étudier chaque bâtiment.

On y restera 2h voir un peu plus, le temps de s’imprégner de la beauté du lieu, de son ambiance …

 

tanjore 1.jpg

 

La visite terminée on retourne sur Pondichéry, en route on croisera un éléphant avec son dresseur. On s’arrête le temps de prendre des photos et de se faire bénir. 

 

http://static.blog4ever.com/2015/12/812357/artfichier_812357_5519111_201603041804277.jpg

 


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Samedi 27.02

Le réveil sonne, on s’habille, on est prête pour 6h. Les minutes défilent, les quarts d’heure passe, le chauffeur n’est toujours pas là.

 

On décide d’appeler Mary, pour avoir le numéro de téléphone du chauffeur, celui-ci s’est perdu dans le quartier. Il arrive il est 7h passé. Allé, on se dépêche, tout le monde en voiture, on est toutes énervées, et l’ambiance dans la voiture est à couper au couteau.

 

On se dirige vers le temple de Gangaikondacholapuram. D’ailleurs, le chauffeur au bout d’une heure de route, s’arrête devant le temple de la ville. Un peu perplexe, on se regarde, puis on demande au chauffeur ce que l’on fait la ??? Apparemment il y a eu problème de communication entre nous. Un peu une conversation, allant un peu crescendo, chacun campant sur ses positions, on a fini par trouver un terrain d’entente.

Le chauffeur descend boire son thé, pendant ce temps, on attend dans la voiture, les gens s’agglutinent autour de la voiture, sans compter le gamin à ma fenêtre qui a émis un bruit sorti d’on ne sait où et qui m’a fait sursauter.

 

Une fois remonté, on est repartis pour les Mangroves de Pichavaram cette fois, elles sont à quelques kilomètres de Chidambaram.

Arrivée sur le site, on se dirige au comptoir, on demande à faire les mangroves dans un bateau à rame le but étant de pouvoir observer des animaux dans leur milieu naturel. On culpabilise un peu pour le rameur, il fait chaud, on a pris le circuit de 2h. Ok sur le moment on a pensé aux animaux, au calme … mais pas au mec qui nous servait de moteur …

Le paysage est sublime, c’est vraiment à couper le souffle, ce changement d’air nous fait le plus grand bien et surtout ça nous détend. En un mot on profite du moment.

 

mangrove.jpg

 

On reprend la route, on s’arrête à midi pour manger les restes de pâtes d’hier soir, autant dire qu’on ne se régale pas mais alors pas du tout, c’est sec et sans gout.

Il nous faut bien une 1h30/2h pour arriver au temple de Gangaikondacholapuram. Seul élément encore érigé de l’ancienne capitale de l'empire Chola construite par le roi Rajendra Ier vers 1025, pour commémorer sa victoire sur les Pala du Bengale et sur les Ganga de l'Est.

Comme pour de très nombreux temples en Inde, les visites se font pieds nus, j’adore ! Grand moment de solitude pour moi quand il a fallu enlever les chaussures. D’ailleurs la seule à avoir marché sur la branche pleine d’épines c’est moi !

Le temple est magnifique, il y a tellement de détails sur les murs, sculptures, bas-reliefs, gravure … On voit encore des trances de polychromie par endroit. On fait le tour de l’extérieur du temple. L’accès à l’intérieur du temple ne se fait qu’à partir de 16h.

Du coup, pour nous faire patienter, le chauffeur nous propose de voir le musée, très petit, pas très bien entretenu et d’une grande pauvresse niveau artéfacts. Puis on va faire un petit tour vers un autre temple, que finalement et on ne sait comment on n’a pas trouvé. Du coup on s’est fait un petit quart d’heure de marche avant de tomber sur un petit village, où les gens nous ont indiqué le chemin, on y a croisé vache, biquettes et singes.

Il est presque 16h on retourne vers le temple, Coline se fait attraper par la mère d’un jeune garçon, en mode entremetteuse qui lui demande de poser avec son fils pour la photo. Notre pauvre Coline n’était pas très à l’aise.

Le temps d’attendre que les portes s’ouvrent, on se pose à l’ombre, sur l’herbe c’est agréable. Mais la minute tranquillité s‘achève rapidement, un groupe d’enfants nous demande s’ils peuvent prendre des photos avec nous au début s’est marrant mais au bout de 15min, c’est bon ça devient lassant.

 

 http://static.blog4ever.com/2015/12/812357/artfichier_812357_5519103_20160304120591.jpg   gangaikondacholam 2.jpg

 

On nous demande nos prénoms, d’où l’on vient, on nous sert la main …

Mais bon ce n’est pas terminé, y’en aura d’autre dans la journée, faut dire que 4 filles blanches qui se promènent, ça ne passe pas inaperçu.

Il est 16h, les portes du temple s’ouvrent, on entre dedans, la foule est impressionnante, l’ardeur des fidèles est palpable. La foule se presse, pour rejoindre la partie sacrée du temple où trône la statue du dieu Shiva.

 

En passant la porte on pénètre dans une salle à piliers, la pièce est sombre et les piliers peu orné. On entre ensuite dans une seconde salle plus petit avant d’arriver dans la partie sacré. La foule est tellement pressente que je ne me sens pas de continuer, je sors avant d’accéder à la pièce sacrée.

Je suis rejointe par Coline et Déborah, on s’assoit à l’ombre du temple en attendant Coralie qui est la seule courageuse à faire toute la procession. A peine assises, un groupe d’élève se presse autour de nous, pour nous parler, une nous tend la main, on la sert et là c’est une vingtaine de mains qui se tendent pour être serrées.

 

Coralie arrive on regagne la voiture direction le temple de Kumbakonam.

Le complexe est immense, chaque porte est reconnaissable par la multitude de statues aux couleurs chatoyantes. Quand on entre, les haut-parleurs diffuse une prière, on a l’impression que c’est la même phrase qui se répète inlassablement.

On fait un tour dans le temple avant de repartir. On visitera un autre temple qui nous refroidit un peu, à l’intérieur, un éléphant est attaché, il est a pour bénir les fidèles.

 


kumbakolam 1.jpg

 

Finalement se dirige sur Tanjore. On a trouvé un homestay c’est-à-dire que l’on dort chez l’habitant. C’est un couple qui nous accueille de façon très chaleureuse. Ils sont aux petits soins pour nous, l’assiette n’a pas le temps d’être vide, une bouteille d’eau fraîche nous est donnée dès qu’on arrive …

On y passera une excellente nuit.

 

12788629_1706298726280366_1430279890_o.jpg


04/03/2016
0 Poster un commentaire

Vendredi 26.02

Dans 4h on est en weekend ! Et je vous dis pas comme la matinée a été longue, deux patients dans le service … La dame va beaucoup mieux. Par contre le monsieur qui est là suite à un AVC pas lui, il est perclus d’escarre, au point qu’on a mal pour lui. Le pansement d’escarre a été le seul soin de la matinée.

On a pas trop compris le pourquoi du comment le pansement a été fait comme ça, ni pourquoi elle expose l’escarre à l’oxygène si quelqu’un à une réponse n’hésitez pas !

 

Pour les filles ça ne s’est pas bien passé, le manque de relationnel et de considération du patient commence à peser surtout en dialyse. D’autant plus ce matin que ça s’est mal passé pour un patient. En plus celui-ci parlant français a pu clairement exprimer son ressenti.

 

Autant vous dire qu’on est contente d’être en weekend à midi et de pouvoir se changer les idées ce weekend, la bulle d’air est plus que bienvenue.

 

On a demandé à Mary de passer pour qu’on règle l’histoire du chauffeur. Pour 6000 roupies environ, on aura un taxi qui nous emmènera ou l’on voudra. La conversation terminée,  on prend nos affaires et on va faire un tour dans Pondichéry pour retirer de l’argent, et je ne vous dis pas comment on a galéré pour trouver un distributeur avec des billets dedans.

Puis au détour d’une rue on est tombées sur une boutique, une véritable caverne d’Ali Baba, on a dû y passer plus d’une heure.

 

Enfin on se dirige vers l’office du tourisme, avant de faire quelques courses et de rentrer.

 

En voyant le repas avec les autres, on décide de se faire un plat de pâtes et de commander du poulet, pour avoir un véritable repas.

 

On ne se couche pas trop tard demain on doit être prêtes pour 6h.

 


29/02/2016
0 Poster un commentaire

Jeudi 25.02

Ce matin en arrivant au service, on découvre une nouvelle patiente avec une voie veineuse centrale. Elle est arrivée hier, après avoir décompensée lors de l’anesthésie pour une hystérectomie. Le médecin nous interpelle et, nous explique plus en détail son cas ; avant de finir en nous disant qu’une fois qu’on était parties, ils ont été débordés … et merde on a loupé l’action !‼

 

Du coup, on s’est occupée de la patiente toute la matinée, préparation des injections, retrait de cathéter, prise de tension … On a pas vu la matinée passer.

 

Après la pause repas, on rejoint la bibliothèque pour bosser un peu et aussi préparer notre weekend. Notre arrivée n’est pas passée inaperçue, une quinzaine de minute après la cadre sup. Mum Joyce, arrivait. Elle nous a proposé d’assister ce soir à une intervention au bloc, pour la création d’une fistule, de 17 à 20h. Comme elle se finit tard en échange, on aurait notre vendredi matin de libre. On a négocié notre aprem de libre, en argumentant que le matin on avait plus de choses à faire et on a eu gain de cause.

 

Bon l’attente jusqu’à 17h a été longue, surtout que l’intervention a commencé bien une heure après. En Inde on apprend la patience !‼ Du coup de 16h30 à 17h40, on a attendu dans la salle de pause, ou il faisait chaud, à la demande de la chef du service qui devait nous prévenir. Heureusement qu’on s’est manifestées …

 

L’intervention a duré deux heures, deux heures très intéressantes, les chirurgiens nous ont permis de nous approcher pour qu’on puisse bien voir. C’est un travail d’orfèvre pour reprendre l’expression de Débo. L’intervention consiste à relier entre elles, une veine et l’artère au niveau de l’avant-bras ; le but étant de faciliter les dialyses.

 

On est contente quand la chirurgie se termine, rester debout longtemps ce n’est pas facile. 


29/02/2016
0 Poster un commentaire

Mercredi 24.02

On va passer sur la matinée qui a été la même qu’hier, mais dans l’aprèm nous avons pu assister à une chirurgie : réduction d’une fracture du péroné et de la malléole.

 

Pour cela on a quitté le East Coast  pour rejoindre une succursale en ville. Au moment de monter dans la voiture une nuée de moustiques nous a attaquée. On a dû sortir de la voiture, le chauffeur faire un tour, fenêtres grandes ouvertes pour évacuer le nuage.

On monte à bord, Coralie boucle sa ceinture ce qui lui vaut un fou-rire du chauffeur.

 

WP_20160224_002.jpg  WP_20160224_003.jpg


WP_20160224_005.jpg

 

On arrive sur le site, on nous fait changer de tenue puis entrer dans le bloc. La patiente arrive, c’est une touriste italienne qui a eu un accident. Quand elle nous a vues son regard s’est illuminé, après quelques mots échangés, elle a été endormie et l’intervention a débuté.

On vous passera les quelques fautes d’asepsie, les tremblements du chirurgien et ses gueulantes dans le bloc, tout c’est bien passé pour la patiente et c’est le principal. Les techniques restent les mêmes qu’en France, seul gros changement, les champs sont en tissus, la couleur dominante est le vert et pas le bleu, le pré-champ est fait à la Bétadine ® et au SHA (dans cet ordre). D’ailleurs le SHA sert aussi à nettoyer les gants du chirurgien en cas de besoin.

 

A la fin de l’intervention, le cadre de soin, un monsieur âgé, qui parlait français est venu nous chercher pour qu’on aide à transférer la patient du brancard à son lit.

Un monsieur très gentil mais qui ne nous a pas lâché, il nous a posé plein de questions répétant parfois les mêmes 15 fois. On a toutes faillit partir dans un fou-rire, répétant à tour de rôle la même chose. On a eu droit au thé avant de pouvoir partir. Le pire c’est qu’on voyait l’heure tournée alors qu’on savait que notre chauffeur nous attendait – la question étant jusqu’à quand ?

 

Dans la soirée on est retournées faire des emplettes, Déborah est toujours à la recherche d’une nouvelle paire de chaussures.


29/02/2016
0 Poster un commentaire

Mardi 23.02

On retourne en stage, pas trop envie après le weekend qu’on vient de vivre. Déborah et Coline ont changé de service, elles sont maintenant en dialyse : elles passent leur journée à plier des compresses, elles vont devenir des pro !‼

 

Pour nous c’est le même rythme que d’habitude, on ne fait pas grand-chose, du coup le temps passe lentement.

 

A midi, c’est séance photos avec les étudiantes moment rigolo, en cadeau Uma nous a offert un tilak à mettre sur le front.

 

12736381_10208924203481891_791701508_n.jpg 

 

12772964_1702670143309891_1500643969_o.jpg

 

12772978_1702670146643224_1234055265_o.jpg

 

 

Dans la soirée on a demandé à Mary de passer nous voir on a pas mal de chose à lui demander : on souhaiterait voir autre chose que l’hôpital, où seul les gens pouvant se payer les soins peuvent se faire soigner, savoir si l’on peut travailler une heure de plus pour avoir un jour de plus pour notre weekend au Kerala,  savoir quand est-ce que l’on fera la journée humanitaire et enfin voir avec pour avoir un taxi pour notre weekend afin de pouvoir voir tous ce que l’on souhaite.

 

La discussion prend fin quand ceux de la mission ont besoin de la terrasse pour faire leur débriefing. On a quand même réussi à savoir tout ce que l’on voulait : donc, on aura bien 3 jours pour voir le Kerala, à partir de la semaine prochaine on fait une heure de plus. Et surtout à partir de jeudi on est censées aller à l’hôpital de Cluny spécialisé dans les femmes et les enfants – bref on est contente.


29/02/2016
0 Poster un commentaire

Lundi 22.02

Aujourd’hui c’est journée fériée, Pondichéry fête la Masi Magam qui correspond au jour de la pleine lune de février ou de mars, dès l’aube, les habitants se dirigent vers l’océan pour se purifier de leurs péchés. Défilent aussi les 38 idoles de la ville qui auront aussi droit à leur bain rituel

.

On se lève de bonne heure pour pouvoir assister au début de la cérémonie au village des pêcheurs, au nord de Pondi. On y arrive vers 8h du matin, il y a déjà beaucoup de monde. Certaines idoles sont déjà installées et les fidèles affluent à leurs pieds.

Les odeurs d’encens, d’iode de l’océan, du marché … se mélangent, les couleurs sont resplendissantes, la musique et les prières résonnent, bref dépaysement total, on prend enfin conscience qu’on est vraiment en Inde.

 

 

22.02 1.jpg

 

 

On y reste une heure, pour regarder la procession, s’en mettre plein les yeux … avant de flâner dans les rues du village des pêcheurs, on y voit évoluer les gens dans leur quotidien : toilette des enfants dans la rue, nettoyage du devant de porte …

En effet chaque matin, les indiens, nettoient le devant de leur porte pour éloigner et repousser ce qui a été mauvais, une fois fait, les femmes dessinent à l’aide de poudre, des kolams, qui doivent leur apporter chance et prospérité.

 

 

22.02 2.jpg

 

On s’arrête à la backer street pour un petit déjeuner bien mérité, on se jette sur les viennoiseries françaises et un millefeuille pour Gaby.

Une fois terminé, on rejoint le marché couvert de Pondichéry, là aussi les odeurs se mélangent mais pas forcément de façon agréable : marché aux poissons, la viande, légumes, fleurs … On s’arrête aux stands des tissus où on achète nos premières écharpes. Déborah dont les chaussures l’ont abandonné, en recherche activement, mais pour le moment rien à son goût.

 

 

22.02 3.jpg

 

Le soleil étant bien haut tout comme la température on décide de rentrer à l’appart. Dans l’aprèm, on se détendra sur la terrasse. Les bénévoles de la mission humanitaire sont arrivés ce matin, on commence à faire connaissance avec eux. La responsable de mission est un peu particulière mais est très sympa.

On discute aussi avec la médecin de l’équipe qui nous explique comment se passera la dispersion des étudiants lors de la mission. Ils ne s’attendaient pas à ce qu’on soit si nombreux, du coup au lieu de faire 2 jours, on en fera qu’un. On est un peu déçues, mais le but c’est au moins de voir ce qu’est une mission humanitaire.

 

En fin d’aprèm avec Coralie on va se promener dans les rues pour prendre des photos des différentes maisons du quartier.

 

Le soir tous ensemble, on va manger au Sastanga, restaurant français !‼ Et oui un bon filet de bœuf ça fait du bien.

 

12752245_766211793513870_86544585_o.jpg  12765781_766211780180538_62219465_o.jpg


29/02/2016
0 Poster un commentaire